/ Le blog ClaimCompass

La Compagnie Aérienne a Offert un Bon de 100€ à ce Passager. Il a Finalement Obtenu 400€.

Quelle serait votre réaction si après que votre vol ait été annulé à la dernière minute, la compagnie aérienne vous offrait seulement un avoir de 100€?

Alors que vous êtes légalement éligible à 400€ en espèces, chèque, ou virement bancaire.

Pratique-commerciale-d-loyale-Air-Austral

Air Austral et ses pratiques commerciales déloyales

C'est ce qui est arrivé à l'un des passager du vol UU 976 opéré par Air Austral. Plus tôt cette année, la compagnie aérienne française a annulé l'un de ses vols au départ de Paris et à destination de Mayotte - sans plus d'explications.

"Conscient des désagréments vécus et afin de vous prouver notre volonté de vous conserver parmi nos Clients, nous souhaitons vous offrir, à titre de dédommagement commercial, un bon d'échange d'un montant de 100 EUR valable un an lors de l'achat d'un billet sur nos lignes, auprès de nos points de vente." - Air Austral

Heureusement, la "générosité" de la compagnie aérienne française ne s'arrête pas là. Air Austral fait un don généreux de 1000 points sur la carte fidélité de son client.

"En tant que passager fidélisé, nous ajoutons à cette offre un crédit de 1000 points bonus sur votre compte Capricorne pour récompenser votre fidélité à notre compagnie."

Beau geste, ou pratique commerciale déloyale?

D'après les experts légaux de ClaimCompass, il n'y a aucun doute: le passager est légalement éligible à une indemnité de 400€ pour l'annulation de son vol. Ce montant est prévu par le Règlement (CE) 261/2004 (ou EC 261 pour faire court), dont les compagnies aériennes sont familières.

Non seulement cette offre est déloyale, elle constitue également un enfreint à l'Article 14 du Règlement, stipulant l'obligation de la compagnie aérienne d'informer les passagers de leurs droits, notamment celui à une indemnité comme prévu par EC 261.

"Il ne s'agit malheureusement pas d'un cas isolé. Air Austral pratique systématiquement l'offre d'alternatives telles que des bons de voyages ou autres services de moindre valeurs", précise Thomas, Directeur de Communication à ClaimCompass.

Refus de coopération et incitation à la rupture d'un contrat

Et ça ne s'arrête pas là:

La compagnie aérienne française nie également le droit à ses passagers d'être représentés par un tiers tel que ClaimCompass.

Email_Rompre-mandat-avec-ClaimCompass

Après réception de la réclamation faite au nom de notre client, celui-ci a reçu l'offre d'Air Austral directement sur sa boîte mail, en dépit de sa volonté d'être représenté par ClaimCompass.

"En vertu d’un principe général de droit, chaque passager a le droit de décider s’il/elle souhaite être représenté(e) par une autre personne ou entité, conformément à la législation nationale applicable", souligne un membre de l'équipe légale de ClaimCompass.

Il y a plusieurs raisons incitant les passagers à être représentés par un tiers:

  • Ce ne sont pas des professionnels: environ 85% des passagers aériens n'ont aucune connaissance de leurs droits en temps que passager aérien
  • Ils n'ont pas le temps de traiter avec la compagnie aérienne: la majorité des cas sont traités en moins de 12 semaines, mais le délai est parfois plus long avec les cas compliqués
  • Ils n'ont ni l'expertise ni les ressources pour contester les déclarations de la compagnie aérienne: comment vérifier si la météo rendait le vol inopérable, par exemple?

ClaimCompass met à la disposition des passagers aériens un ensemble de ressources permettant de les aider à mieux connaître leurs droits quand leur vol est retardé ou annulé - ce qui n'a pas empêché pas plus d'1 million de voyageurs de nous faire confiance.

Et est-ce vraiment étonnant, quand on voit que des compagnies aériennes mal-intentionnées cherchent à abuser de la confiance de leurs consommateurs?

Au final, notre client nous a transmis les correspondances d'Air Austral. Notre équipe d'expert a finalement obtenu le paiement de l'indemnité légalement prévue par EC 261, soit 400€.

La majorité des passagers aériens ne connaissent pas leurs droits en cas de vols retardés ou annulés

Mais qu'en est-il des milliers de passagers de compagnies aériennes aux pratiques commerciales déloyales qui n'ont toujours aucune connaissance de leurs droits?

Environ 85% des passagers aériens ne connaissent pas leurs droits. Et au final, seuls 2% des passagers éligibles obtiennent effectivement leur indemnité.

ClaimCompass aide les voyageurs à en savoir plus quant à ce à quoi ils peuvent prétendre - mais ce n'est pas suffisant.

C'est pourquoi nous avons également lancé notre Affiliate Program, afin que les blogueurs ou personnes possédant un site internet liés aux voyages puisse nous aider à atteindre plus de voyageurs victimes de vols retardés ou annulés. Nous nous occupons du traitement de la réclamation.

Votre vol a été retardé ou annulé durant les 5 dernières années? Vérifiez si vous êtes éligibles à une indemnité en moins de 3 minutes.

Vérifier mon vol maintenant